L'Extreme Cowboy Racing, présentée comme une discipline "familiale Cowboy Sport pour tous les niveaux d'équitation", est ouverte aux cavaliers de diverses origines, et de monte de cheval, mule ou poney.

 

Le but de ces parcours d'obstacles, n'est pas seulement d'aller vite mais d'aller "en parfaite harmonie" comme cheval et cavalier "avec un esprit commun".  

 

La sécurité du candidat et du cheval est toujours le plus important. 

 

EXCA USA est l'association reconnue pour le sport équestre de Extreme Cowboy Racing. EXCA France est une association en France affiliée à EXCA USA qui fournit les règles officielles et les lignes directrices de ce sport.

 

L’EXCA France ne reconnaît que les événements qui sont menés dans le cadre des règles et directives énoncées dans ce livret de règles.

 

Tous les membres de l’association doivent signer et accepter les conditions de participations ainsi que la décharge de responsabilité. Pour les young gun et les youth, les parents ou représentants légaux doivent signer et accepter les conditions de participation ainsi que la décharge de responsabilité.

 

Lorsqu’une division fait l’objet d’une limite d’âge, l’âge au 1er janvier de l’année sera pris en compte pour toute l’année de compétition. H.

 

Le tableau de classement mettra en avant la somme harmonisée des temps. Dans l’objectif de recevoir des points bonus, la course doit être terminée en moins de 8 minutes. Toute course non terminée dans le temps maximum autorisé ne recevra aucun point bonus.

 

Un équidé peut être monté une seule fois par division à l’exception des « young guns » et des « youth ». Dans ce cas l’équidé peut être monté au maximum 3 fois.

 

Les cavaliers peuvent monter plusieurs chevaux dans la même division. Ils paient un engagement par cheval. Un même cheval peut être monté par plusieurs cavaliers jusqu’à un maximum de 3 engagements par événement.

 

La division « non-pro » est prioritaire à la division « ride smart » en raison de la possibilité pour tous de s’engager en « non pro » ce qui n’est pas le cas de la catégorie « ride smart » qui requiert un âge minimum de 55 ans.

 

La division « pro » sera toujours la dernière à concourir dans un évènement Exca.

 

Un « novice », « intermédiaire», « youth », « ride smart » ou « non-pro » peut s’engager en « pro » avec le même cheval.

 

1. Définitions :

  • Règles signifient «doivent». 

  • Lignes directrices signifient «devraient». 

2. Divisions de la compétition : 

 

YOUNG GUNS

Pour les cavaliers âgés de 7 à 11 ans révolus. Un YOUNG GUN peut concourir en Youth avec l’autorisation parentale.

  • Un même cavalier ne peut passer qu’avec deux chevaux.

  • Maxi 8 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 - 2

 

YOUTH

Pour les cavaliers âgés de 12 à 17 ans révolus.

  • Un YOUTH peut concourir en INTERMEDIATE et/ou en OPEN avec l’autorisation parentale.

  • Un même cavalier YOUTH ne peut passer qu’avec trois chevaux.

  • 13 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 4 

 

NOVICE RIDER

Pour les cavaliers de plus de 18 ans. La division est créée pour les cavaliers qui sont nouveaux dans la compétition équestre et/ou dans la compétition EXTREME COWBOY RACE. Le but de cette division est de proposer une compétition équitable pour des cavaliers débutants.

A la fin de l’année de compétition, une décision sera prise par le bureau technique pour autoriser ou pas le cavalier à monter de division.

Un cavalier qui désire rester en NOVICE RIDER contre l’avis du bureau technique, peut en faire la demande au comité EXCA France qui prendra la décision finale.

  • 10 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 - 3

 

INTERMEDIATE

Un cavalier INTERMEDIATE est un cavalier qui est prêt à quitter la division NOVICE RIDER, mais qui n’est pas encore prêt à concourir en division NON PRO ou PRO. Un cavalier dans cette division a eu une certaine expérience dans la compétition d'autres sports équestres.

  • A la fin de l’année de compétition, une décision sera prise par le bureau technique pour autoriser ou pas le cavalier à monter de division. Le Conseil exécutif effectuera cette détermination statistique basé sur combien de fois un Intermédiaire a gagné sa division et le nombre de cavaliers qui étaient dans la division Intermédiaire à chaque concours.

  • Un cavalier retiré de la division INTERMEDIATE peut demander au Directoire de rester dans la division INTERMEDIATE.

  • Un cavalier INTERMEDIATE ne peut pas «descendre» dans une division inférieure.

  • 13 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 4 

 

RIDE SMART

55 ans et plus (pas de cavaliers professionnels). Les membres inscrits comme NON PRO et RIDE SMART ne peuvent pas monter jusqu'à la Division INTERMEDIATE ou Novice. Mais les membres peuvent renouveler leur adhésion à la division inférieure, en tant qu INTERMEDIATE.

  • 13 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 5 
     

GREEN HORSE

Cette division a été développé pour les chevaux âgés Cette division a été développé pour les chevaux âgés, qui ont pas d'expérience en compétition de Extreme Cowboy Race.

  • Division pour chevaux de tout âge

  • Un GREEN HORSE peut être monté par un cavalier de plus de 12 ans
    10 obstacles plus les points de Horsemanship et time. Les points ne seront pas suivis par EXCA. Les frais de point ne sont pas applicables à la division GREEN HORSE.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 3 

  • Un GREEN HORSE ne peut pas être monté dans une autre division

  • Il n'y aura pas une division Green Horse à la finale mondiale

Les résultats de l'épreuve Green Horse doivent être inscrits sur une feuille de calcul distincte car leurs résultats ne sont pas envoyés au bureau EXCA USA et leurs points ne sont pas suivis.

NON PRO

18 ans et plus (pas de cavaliers professionnels)

Un cavalier est considéré comme un cavalier NON PRO s'il / elle a l'expérience en tant que cavalier, mais ne reçoit aucune forme de compensation pour l’équitation ou la formation des chevaux, des poneys ou des mules. Cette définition applique à tous les cavaliers de 18 ans et plus, à l'exception d'un cavalier YOUTH avec une autorisation parentale.

  • 13 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 5 

 

PRO

Un cavalier est considéré comme un cavalier professionnel s'il / elle a 18 ans ou plus et reçoit une compensation pour l’équitation ou la formation des chevaux, des poneys ou des mules.

Un cavalier professionnel peut monter un nombre illimité de chevaux dans la division Pro et peut participer à la Division Futurity.

Pour qu'un professionnel puisse revenir à un niveau inférieur de la compétition, il / elle ne doit pas avoir reçu une compensation substantielle ou travaillé à cheval ou entraîne des chevaux, des poneys ou des mules à plein temps pour une période de cinq ans avant l'application pour revenir à un niveau inférieur de la compétition.

  • 13 obstacles plus les points de Horsemanship et time.

  • Difficulté d’un obstacle est notée comme suit : 1 à 6 
     

Un Cavalier NOVICE, INTERMEDIATE, YOUTH, NON PRO, RIDE SMART peut concourir dans la division Pro avec le même cheval.

3. Événements reconnus :

Seuls les événements repris dans le calendrier E
XCA France seront reconnus

  • Un manège désirant organiser une manche du challenge annuel EXCA France doit d’abord organiser un concours amical afin de pouvoir être évalué sur sa capacité à accueillir un ou plusieurs compétitions EXCA France.

  • Les manèges désirant organiser un concours amical, les compétitions annuel EXCA France ou le championnat Régionale EXCA France doivent transmettre leur demande au moins 30 jours avant l'événement prévu par mail à l’adresse suivante : excafrance@gmail.com
     

4. Sécurité :

  • Tous les concurrents doivent participer en fonction de leurs capacités individuelles. 

  • Si un cavalier tombe, il / elle peut continuer son parcours à condition qu'il / elle puisse reprendre son  cheval sans aide et remonter en moins d’une minute.

  • Si le cheval quitte le périmètre du parcours, le cavalier est disqualifié pour le passage. 

  • Tous les cavaliers doivent s’assurer que leur cheval est en état pour participer à la compétition. 

  • Le juge a toute autorité pour refuser à un cheval de participer s’il juge que celui-ci n’est pas en état.

  • Un parent ou son représentant peut-être sur le parcours quand un YOUNG GUN est dans la piste.
    Le but de cette présence est uniquement pour la sécurité, pas de coaching du cavalier sur les obstacles. 

  • Si un YOUTH, YOUNG GUN et RIDE SMART doit descendre puis remonter sur le cheval, il sera prévu un ballot, une caisse ou un montoir pour l’aider. Obtenir un "coup de pouce" par une personne n'est pas autorisé. 

  • Le parent/tuteur légal, dans le cas des candidats de moins de 18 ans, assume l'entière responsabilité pour la participation à un événement EXCA France. 
     

5. Parcours Extreme Cowboy Race :

  • Les obstacles se verront attribuer un niveau de difficulté de 1-6, 1 étant le plus facile et le 6 étant le plus difficile. 

  • Il y aura toujours 13 obstacles sur un parcours EXCA France avec une note Obstacles, une note pour
    « Horsemanship » et une note pour le temps qui seront attribués. 

  • Le championnat de France comportera 14 obstacles plus Horsemanship* et la note pour le temps. 

  • Le parcours devrait être affiché une heure avant l'événement. 

 

* Éthiques, Harmonie, Allure generale, Belle équitation, Respect de l'animal, Image et look Western de qualité !

6. Sauts et contrehaut et contrebas  

  • Aucun obstacle fixe de plus de 56 cm pour les sauts. 

  • Contrehaut maximum 92 cm de haut. 

  • Contrebas maximum 137 cm de haut. 

 

7. Tous les obstacles doivent être construits dans l'esprit de la sécurité pour le cavalier et le cheval
 

 

8. Obstacles pour l’Extreme Cowboy Race :

La difficulté d’un obstacle est notée comme suit 1R, 2R, 3R, 4R, 5R et 6R. (R signifie étoiles) en fonction du niveau de difficulté.
 

  • Il est de la responsabilité des cavaliers d'avoir une compréhension claire de leur propre capacité et de la capacité de leur cheval à participer à une épreuve EXCA France. Si un cavalier aborde un obstacle qu'il/elle pense être au-delà de ses capacités, il/elle devrait passer cet obstacle et aller au prochain obstacle. 

  • Chaque obstacle doit être franchi dans un délai de 30 secondes. Le temps commence quand le cavalier s'approche et commence à négocier l'obstacle. Si le délai est écoulé, un coup de sifflet sera donné et le cavalier doit passer à l'obstacle suivant. 

  • Si le cavalier ne termine pas l'obstacle, les points seront donnés ou déduits sur la base de sa tentative. Une tentative valable peut être marqué de 0,5 < 2 points. Les juges ne doivent pas donner un 0 (zéro) à une tentative valide. 

  • Si un cavalier « oublie » un obstacle et commence le prochain obstacle, il/elle ne peut pas revenir à l'obstacle qui a été oublié. Si le cavalier revient à l'obstacle oublié à tout moment, ce sera considéré comme erreur de pattern et se traduira par un DQ (disqualification) pour ce tour de la compétition. Le cavalier recevra un score de 0 (zéro) et une pénalité de temps de 30 sec pour tout obstacle oublié. 

9 Système de notation EXCA France 

Ce qui suit est une explication du système de notation EXCA France. C'est ainsi que les juges noteront chaque obstacle. Le jugement EXCA France  de chaque obstacle se fera sur une échelle de 1 - 10, avec 5 ½ étant considéré comme un score moyen. Il y a trois éléments de base à chaque obstacle:

 

  • l'approche (+1 ou -1 point); 

  • l'obstacle lui-même (0-8 points); 

  • le départ ou le sortie d’obstacle (+1 ou -1 point).

 

Bien qu'il existe trois composantes à prendre en compte, le juge ne fait qu’une cotation pour chaque obstacle. Le but est d'améliorer l'équitation et de permettre au juge de noter un score plus précis pour chaque obstacle, et d’épingler les points.

à améliorer. 

Voici le détail du système de notation recherché par les juges :

L’APPROCHE 

Chaque cavalier commence à aborder l’obstacle avec la note de zéro et acquiert ou perd un quart de point (0,25 point) en fonction de sa performance. Le total des points de l’abord ne peut être inférieur à -1 ni supérieur à +1. L'approche de chaque obstacle peut nécessiter une transition descendante au trot ou au pas depuis le galop. L’EXCA insiste sur l’importance de monter son cheval avec des rênes détendues. Le juge notera l’action de rênes pour effectuer une transition ou entamer une manœuvre. La transition descendante doit être souple, douce et équilibrée. Le cheval doit répondre de manière volontaire et calme aux demandes du cavalier et se montrer dans une attitude d’écoute. Le cheval doit démontrer son dressage dans les transitions et répondre aux demandes avec réactivité. Le cheval ne doit pas se montrer soumis par la force ni ouvrir la bouche ou secouer la tête pour résister. L’abord doit être le plus droit et fluide possible.

 

Pénalités : - 0,25 point par faute

  • Galoper à faux

  • Bouche ouverte

  • Allures désassemblées

  • Utiliser les éperons avec excès

  • Maintenir l’équilibre avec les rênes

  • Avancer trop rapidement lorsque les conditions ne le permettent pas

  • Avoir une main trop forte

  • Aborder un obstacle à une vitesse excessive qui peut créer un risque pour le cheval ou le cavalier

  • Ne pas maintenir le cheval sur son postérieur lors des pivots

  • Incurver son cheval lors des pivots au lieu de le garder droit
     

Bonus : + 0,25 point par action

 

  • Partir et rester au galop sur le bon pied

  • Monter rênes détendues

  • Maintenir son cheval sur les postérieurs lors des pivots

  • Réaliser des pivots rapides et avec rectitude

  • Effectuer des sliding stop (arrêts glissés) forts, sans contact, sans tête relevée ni bouche ouverte

  • Vitesse cadencée et contrôlée

  • Reculer à travers un obstacle avec fluidité, cadence et vitesse avec un cheval qui cède la nuque et monte l’encolure

  • Garder un cheval rassemblé en traversant les obstacles

 

LES OBSTACLES

Le cavalier débute la notation de l’obstacle avec 5,5 points.

Un juge peut attribuer un maximum de 3 point pour l’exécution d’un obstacle et peut déduire autant de points que nécessaire jusqu’à atteindre la note de zéro. La note maximum est de 8. Le cavalier peut être récompensé ou pénalisé par tranches de 0,25 points comme indiqué ci-dessous. Après une transition dans une allure appropriée et sécuritaire, le cheval doit agir comme s’il connaissait déjà l’obstacle. L’EXCA recherche des chevaux qui travaillent rênes souples et légères. Idéalement, le cheval et le cavalier semblent confiants et même un peu détendus. Le horsemanship est aussi important que la vitesse et le contrôle.

 

Pénalités : - 0,25 point par faute

 

  • Galoper à faux

  • Bouche ouverte

  • Allures désassemblées

  • Utiliser les éperons avec excès

  • Maintenir l’équilibre avec les rênes

  • Avancer trop rapidement lorsque les conditions ne le permettent pas

  • Avoir une main trop forte

  • Aborder un obstacle à une vitesse excessive qui peut créer un risque pour le cheval ou le cavalier

  • Ne pas maintenir le cheval sur son postérieur lors des pivots

  • Incurver son cheval lors des pivots au lieu de le garder droit

  • Sliding stop fort avec trop d’action sur la bouche entraînant déséquilibre et tête en l’air 

 

Bonus : + 0,25 point par action

 

  • Partir et rester au galop sur le bon pied

  • Monter rênes détendues

  • Maintenir son cheval sur les postérieurs lors des pivots

  • Réaliser des pivots rapides et avec rectitude

  • Effectuer des sliding stop (arrêts glissés) forts, sans contact, sans tête relevée ni bouche ouverte

  • Vitesse cadencée et contrôlée

  • Reculer à travers un obstacle avec fluidité, cadence et vitesse avec un cheval qui cède la nuque et monte l’encolure

  • Garder un cheval rassemblé en traversant les obstacles

 

LA SORTIE DE L’OBSTACLE

Lors de la sortie de l’obstacle, le cavalier peut être sanctionné de +1 à -1 point acquis ou perdu par tranche de 0,25 point en fonction de sa performance. Quitter un obstacle est certainement plus facile à faire et à juger. La traversée de l’obstacle aura un fort impact sur la sortie de l’obstacle. Pour un obstacle correctement franchi, l’EXCA attend une sortie fluide et une trajectoire efficace jusqu’au prochain obstacle. Ceci comme un cavalier de saut qui franchi son obstacle en visant déjà le prochain. La transition montante doit se faire de manière fluide et sur le bon pied par rapport à la trajectoire. Galoper sur le bon pied est très important à cette étape mais peut ne pas être pris en compte en fonction des paramètres de l’obstacle. Beaucoup de cavaliers repassent au trot pour pouvoir repartir sur le bon pied pour aborder le prochain obstacle. Le galop sera pris en compte dans la note de horsemanship. L’équilibre, la cadence et la confiance sont des éléments essentiels que l’EXCA observe à l’abord, dans le franchissement et dans la sortie de l’obstacle. La fluidité au cours des transitions doit sembler naturelle.

 

Pénalités : - 0,25 point par faute

 

  • Galoper à faux

  • Bouche ouverte

  • Allures désassemblées

  • Utiliser les éperons avec excès

  • Maintenir l’équilibre avec les rênes

  • Avancer trop rapidement lorsque les conditions ne le permettent pas

  • Avoir une main trop forte

  • Aborder un obstacle à une vitesse excessive qui peut créer un risque pour le cheval ou le cavalier

  • Ne pas maintenir le cheval sur son postérieur lors des pivots

  • Incurver son cheval lors des pivots au lieu de le garder droit

 

Bonus : + 0,25 point par action

 

  • Partir et rester au galop sur le bon pied

  • Monter rênes détendues

  • Maintenir son cheval sur les postérieurs lors des pivots

  • Réaliser des pivots rapides et avec rectitude

  • Effectuer des sliding stop (arrêts glissés) forts, sans contact, sans tête relevée ni bouche ouverte

  • Vitesse cadencée et contrôlée

  • Reculer à travers un obstacle avec fluidité, cadence et vitesse avec un cheval qui cède la nuque et monte l’encolure

  • Garder un cheval rassemblé en traversant les obstacles

 

Un score de 8 ou 9 indique que le couple a effectué un abord, un franchissement et une sortie exceptionnels. Un franchissement parfait enregistrant la note de 10 doit rester extrêmement rare.

10. Showboating ou fanfaronade

Les cavaliers ne sont pas autorisés à ajouter à un obstacle des composants qui ne sont pas nécessaires sans obtenir l’approbation des juges. Si un élément est ajouté sans autorisation il sera qualifié de « frime » et des points seront déduits du score correspondant à l’obstacle. Si les cavaliers ont une idée créative, ils doivent consulter les juges au préalable et avant l’événement. L’originalité et l’initiative sont encouragées quand elles ne prennent pas de temps supplémentaire.

 

11. Proposition de changement des règles

Lorsque quelqu’un a une idée de nouvelle règle ou une proposition de modification d’une règle existante, il est encouragé à faire part de sa proposition à l’EXCA. Pour cela, il convient de soumettre la suggestion au club local ou au bureau national de référence. Ils transmettront la proposition au bureau EXCA.

 

12. Demande d’approbation d’un obstacle

Si vous souhaitez utiliser un obstacle non référencé dans votre concours, n’hésitez pas à contacter l’EXCA par email à excafrance@gmail.com

13. Jugement

Les juges doivent être des membres Exca et doivent avoir réussi le test de juge disponible sur le site EXCA USA. Les frais sont de 35 $. Le test sera noté et le candidat recevra une notification de résultat. Un score de 90% de bonnes réponses ou plus est exigé pour obtenir la certification de juge. Le juge recevra sa carte de juge et un exemplaire du règlement. Le juge peut être de niveau 1 à 5 en fonction de son expérience et de sa réputation. Le niveau 5 est le plus élevé et le niveau 1 est le moins élevé. Tous les juges sont encouragés à participer à un séminaire animé par Craig Cameron. Les détails des séminaires sont disponibles sur www.craigcameron.com

 

Si un candidat échoue au test, il pourra bénéficier d’un tarif réduit pour repasser ce test. Si un candidat échoue une seconde fois au test, il devra attendre une période de 60 jours avant de repasser l’examen. Le tarif sera alors à nouveau à taux plein. A noter : du fait du développement croissant de l’EXCA dans certaines régions, il se peut qu’il soit difficile de trouver des juges dans certains secteurs. Si cela se produisait, il faudrait contacter le bureau EXCA par email à l’adresse suivante : excafrance@gmail.com pour demander une dérogation. Chaque concours doit être jugé par deux juges certifiés. Il est déconseillé aux juges de juger un membre de leur famille. Il est déconseillé qu’un organisateur juge son propre événement. Il est recommandé que chaque juge ait un secrétaire pour noter les points attribués. Les juges ont la connaissance et savent estimer le horsemanship. Ils jugent sur la base de la recherche d’un bon horsemanship et de la vitesse sous contrôle. Les juges portent une attention particulière à l’équilibre, la cadence, la souplesse de la main, l’utilisation des jambes et de l’assiette et à la vitesse contrôlée. Ils prêtent également attention à ce que le cheval galope sur le bon pied à l’abord, dans l’obstacle et en sortant de l’obstacle en fonction de la trajectoire jusqu’au prochain obstacle.

 

Les juges doivent connaitre les différentes races et tenir compte de leurs spécificités dans leur jugement. Par exemple, un juge ne doit pas favoriser une race qu’il préfère et ne doit pas lui attribuer une meilleure notation si la course ne le mérite pas. Les juges doivent garder à l’esprit que l’objectif est un jugement correct et qu’il ne s’agit pas d’un concours de popularité.

 

Un juge peut demander à n’importe quel cavalier de retirer sa bride après la course et disqualifier le cavalier et son cheval si ce dernier présente des saignements ou blessures liées à une main brutale du cavalier.

 

Les juges peuvent disqualifier un concurrent sur le champ et sans avoir à fournir d’explication s’ils estiment qu’il y a violence envers un animal ou transgression du présent règlement.

 

Un juge peut disqualifier un concurrent s’il apparaît qu’il a consommé de l’alcool, des produits stupéfiants, dopants et/ou illicites.

 

Si un juge estime qu’un cheval n’est pas en état de concourir pour quelle que raison que ce soit, celui-ci peut être disqualifié.

 

Si un concurrent n’est pas en capacité de terminer une course, il sera disqualifié de la manche. S’il y a d’autres manches, il pourra être autorisé à y participer.

 

Les juges ne doivent pas bavarder ni échanger pendant qu’un cavalier concourt et est en cours de notation. A la discrétion des juges, un concurrent peut être amené à recommencer son tour dans le cas où un évènement extérieur viendrait perturber la compétition. Si un tel évènement se produisait, le concurrent devrait terminer sa course, se faire annoncer son temps et demander à recommencer son tour. La demande devra être formulée dans la minute qui suit la fin de la course. Si un second passage est autorisé, le concurrent effectuera son second tour après le dernier passage de la catégorie du jour. La décision des juges ne pourra pas faire l’objet de contestation.

 

Les juges doivent signer les feuilles de notation avant de les adresser au bureau pour effectuer les calculs. Si un concurrent décide d’adresser une plainte au sujet d’un juge, des frais administratifs seront facturés 50 $. La plainte est enregistrée par le bureau régional et l’organisateur. Si elle est estimée recevable, les frais seront remboursés. Le bureau régional adressera un rapport écrit comprenant ses conclusions à l’adresse suivante : excafrance@gmail.com

 

Un juge peut être renvoyé par le bureau EXCA s’il tient des propos ou fait preuve de gestes ou de comportements estimés préjudiciables à l’association.

 

14. Équipement

Tous les équipements doivent être liés à l’équitation traditionnelle western, australienne, sauf indication différente pour certains évènements. Les hackamores mécaniques, martingales de tous types, caveçons, muserolles allemandes, muserolles croisées, toutes autres muserolles passant sous le mors et toutes formes de mors de bride ou de mors coulissants sont interdits. Un bosal est considéré comme un caveçon accepté lorsqu’il est utilisé avec les rênes traditionnelles. Cependant, la mécate du bosal doit être nouée de manière à obtenir une paire de rênes fermées simple. Il est autorisé de monter sans bride et sans selle.

 

15. Ordre de passage

L’ordre de passage devra être déterminé par l’une des 3 méthodes suivantes :

  • tirage au sort électronique 

  • tirage au sort des concurrents présents

  • ordre de réception des engagements.

 

L’ordre de passage ne pourra pas être contesté et les concurrents doivent le respecter. L’ordre pourra être modifié sur demande exceptionnelle. Les cavaliers doivent être prêts à concourir dans l’ordre de passage. Le cavalier qui n’est pas prêt à concourir au moment de son passage est passible de disqualification pour la manche concernée.

 

16. Reconnaissance

Les cavaliers marchent le parcours avec les juges avant le concours. Aucun cheval ne sera autorisé sur le parcours pendant la reconnaissance ni pendant la durée de l’événement. Les obstacles et le règlement de la course sont présentés lors de la reconnaissance. Seuls les cavaliers sont autorisés à poser des questions concernant les obstacles et les règles de la course. Les concurrents doivent connaitre le règlement et il leur appartient de comprendre le franchissement attendu pour chaque obstacle et de connaitre l’ordre des obstacles avant le début de la course. Il est autorisé de faire procéder à une seule reconnaissance pour toutes les catégories. Dans ce cas, chaque obstacle utilisé pour la compétition du jour doit être présenté. Il appartient au concurrent de déterminer la manière de franchir l’obstacle en fonction de sa catégorie et de retenir la succession de ces obstacles. S’il est prévu une seule reconnaissance pour toutes les catégories, l’organisation doit remettre à chaque concurrent un plan descriptif du parcours par catégorie.

 

17. Égalité

En cas d’égalité à l’issue du concours, le gagnant est celui qui enregistre le meilleur temps.

 

18. Chronométrage

Il est possible d’effectuer le chronométrage aux moyens de chronomètres électroniques ou de deux montres au minimum. Un chronomètre spécifique supplémentaire devra être utilisé pour le décompte des 30 secondes par obstacle. Il est possible de déterminer un chronomètre principal et un second utilisé pour la détermination du temps total.

 

19. Tenue vestimentaire

  • Il est recommandé d’adopter une tenue traditionnelle d’équitation western ou australienne.

  • Les jeans de couleur sont autorisés.

  • Les cavaliers doivent porter des chemises à manches longues et boutonnées.

  • Les cavaliers doivent porter des bottes d'équitation avec un talon. Les baskets ne sont pas autorisées.

  • A l’exception des marques de fabricant, les logos sont interdits sur les chemises, vestes et pantalons, sauf s’ils ont été au préalable autorisés par le bureau EXCA.

  • Les cavaliers doivent porter un chapeau de style western ou un casque homologué. Les casquettes ne sont pas autorisées.

  • Les chaps et les éperons ne sont pas obligatoires.

 

20. Obligations des membres EXCA 

Etre membre EXCA est un privilège et non un droit. Le bureau EXCA a autorité pour sanctionner un membre, un juge ou un club EXCA. Il est demandé de faire preuve d’un bon esprit sportif à tout instant. Tout manquement est passible d’une une suspension ou une révocation de l’adhésion EXCA. Un concurrent ne peut pas être exclu d’un concours sans avoir commis un acte considéré comme préjudiciable à l’EXCA. Les membres sont responsables de leur sécurité et de celle de leurs chevaux.

 

Exemple d’action considérée comme préjudiciable à l’EXCA :

  • Comportement agressif ou menaçant envers autrui pendant ou après la compétition

  • Acte douteux envers ou au sujet d’un cheval ou d’un équipement d’un concurrent

  • Non versement des cotisations à l’EXCA

  • Participation sous l’influence de produits dopants ou stupéfiants,

  • Utilisation sans autorisation de la marque EXCA 

  • Non-respect du règlement lors des évènements officiels 

21. Fraternisation

Les cavaliers ne doivent pas fraterniser avec l’équipe organisatrice et les représentants EXCA pendant l’évènement ni en dehors jusqu’à ce que l’évènement entier soit clos.

22. Les chevaux

Les chevaux des concurrents peuvent être issus de n’importe quelle race et n’importe quel croisement. Il n’y a aucune restriction d’âge ni de genre, sauf pour les concours réservés à certaines classe d’âge. Tout évènement impliquant une restriction d’âge doit être approuvé par l’EXCA. 

 

23. Bien être des chevaux

Chaque cheval doit être traité avec dignité et respect. Toute action ou traitement cruel, abusif ou inhumain pourra faire l’objet d’une disqualification immédiate. Une telle disqualification pourra être rapportée à l’EXCA par l’organisation. L’organisation devra remonter l’information au bureau dans un délai de 3 jours ouvrés. Le bureau EXCA enregistre les détails de l’incident et a autorité pour prendre des mesures de sanction supplémentaires si nécessaire.

 

24. Boiterie

Les juges et le vétérinaires EXCA ont l’obligation, la responsabilité et l’autorité pour disqualifier toute boiterie évidente :

 

  • Le cheval montre des signes de boiterie au trot 

  • Mouvements de tête flagrants et démarches dénaturée ou douteuse

  • Allures inconstantes.

 

25. Des frais d’administration

Des frais d’administration de 5 $ par concurrent et par concours doivent être appliqués. Ces frais doivent être envoyés dans un délai maximum de 5 jours ouvrés après l’événement au bureau EXCA USA. Ces frais sont fixés à 5 $ pour les concours organisés à l’international hors USA.

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now